Comment bien entretenir une VMC ?

entretenir une VMC

Les VMC, ou Ventilation Mécanique Contrôlée, font partie de ces électro-ménagers dont on remarque peu l’existence mais qui se révèlent indispensables pour le bon fonctionnement de nos intérieurs. En effet, à force d’être utilisé quotidiennement, votre VMC peut risquer de fonctionner de manière défaillante si elle est mal entretenue. Le bon entretien de votre VMC est donc obligatoire si vous souhaitez éviter diverses moisissures dues à un air qui circule mal….

I – L’entretien trimestriel et semestriel

Afin d’entretenir votre VMC de manière optimale, il est conseillé d’opérer un nettoyage trimestriel. On privilégiera alors le nettoyage des grilles et bouches d’aération ainsi que des conduits pour aider l’air à circuler de manière libre et opérationnelle. Vous veillerez aussi, de manière semestrielle cette fois, à procéder à l’alignement du caisson mais aussi à vérifier la tension de la courroie ainsi qu’à la propreté de l’échangeur.

II – Conseils de nettoyage

Pour démonter la VMC il est très important que vous coupiez le courant auparavant par mesure de sécurité. Vous pouvez alors démonter d’abord les bouches d’aération pour pouvoir les nettoyer. Ensuite, grâce à un aspirateur, enlevez la poussière qui y repose. Puis, trempez-les dans de l’eau chaude avec du dégraissant. Pour nettoyer le ventilateur et les filtres, essuyez-les avec le dégraissant. Enfin, finissez le nettoyage en enlevant la poussière qui se trouve dans les tuyaux grâce à une brosse longue adaptée au conduit. Pour sécher les parties humidifiées de la VMC, essuyez-les simplement à l’aide d’un chiffon sec et propre.

Les outils dont vous aurez besoin seront donc une brosse longue qui est adaptée au conduit, un aspirateur, un chiffon sec et propre, un dégraissant et de l’eau chaude. Grâce à ces simples outils, votre VMC restera bien entretenue en vous assurant une circulation de l’air optimale.

Vous avez également la possibilité de faire appel à un professionnel si jamais vous avez des doutes dans l’exécution de ces tâches. Il est dans tous les cas conseillé d’avoir recours à ses services tous les 3 ans pour au moins compléter ces actions de nettoyage et effectuer d’éventuels réglages nécessaires sur votre VMC. De même, notez que si vous possédez une VMC à gaz, l’intervention du professionnel est nécessaire pour le nettoyage.

Tous nos conseils d’entretien
Par | 2019-02-27T14:07:23+00:00 vendredi 18 janvier 2019|Entretenir|

Laisser un commentaire