Crédit immobilier

Le choix du mode de financement peut fortement impacter le coût total d’une transaction immobilière. Que ce soit pour l’achat d’une résidence principale ou pour un investissement locatif, chaque formule de prêt offre des avantages et des inconvénients.

Comment utiliser son PEL pour financer un achat immobilier ?

Même si la raison d’être d’un PEL est de faciliter l’accès au crédit immobilier, l’utiliser pour financer un achat n’est pas forcément une solution gagnante. Lorsque les taux de crédit sont particulièrement bas, il est envisageable de conserver son PEL pour un achat ultérieur. Combiner prêt bancaire et mobilisation totale ou partielle du PEL est souvent la meilleure solution.

Comment bénéficier d’un prêt à taux zéro ?

Le prêt à taux zéro (PTZ) est soumis à des conditions de revenus. Les demandeurs ne doivent pas avoir été propriétaires de leur habitation principale au cours des deux années précédentes. Le montant du PTZ varie en fonction de la zone de localisation du bien. Il ne peut être utilisé que pour financer une partie de l’achat, que ce soit dans le neuf ou en rénovation.

Opter pour la sécurité d’un prêt à taux fixe

Avec un prêt à taux fixe, tout est connu à l’avance : durée, taux, montant des mensualités. Cette formule offre le plus de sécurité. Elle est donc à privilégier par les personnes à revenus modestes pour l’achat de leur résidence principale. Si les taux d’intérêts baissent durablement, il est souvent possible de renégocier son emprunt pour bénéficier de conditions plus avantageuses.

Le prêt à taux variable : à utiliser à bon escient

Les prêts à taux variables, largement pratiqués dans les années 1980, ont engendré de nombreuses situations de surendettement. Plusieurs dispositifs permettent aujourd’hui de limiter les risques : taux capé, plafonnement de l’échéance, limitation de la variation de taux. La fiche d’information standardisée européenne jointe à l’offre de prêt doit comporter les conditions de variation du taux et simuler son impact sur le coût total du crédit, la durée et le montant des mensualités.

Le financement d’une opération immobilière doit toujours faire l’objet d’une étude approfondie car les solutions les plus évidentes ne sont pas toujours les meilleures. N’hésitez pas à envisager toutes les options possibles avant de souscrire un emprunt.

Pour vous accompagner dans votre recherche de bien immobilier à acheter dans les Deux-Sèvres, n’hésitez pas à nous contacter.

Découvrez nos biens disponibles